Recherche rapide:

Une opportunité pour un Canada plus vert? Le projet de Pacte mondial pour l’environnement

Le vendredi 21 septembre 2018, 11h30 à 14h00
Adresse Espace jardin (Local 1440-A) Pavillon Alphonse-Desjardins Université Laval
Avis important

Inscription gratuite, mais obligatoire 

Conférencier(ère)
  • Yann Aguila
  • Geneviève Dufour
  • Éric Théroux
Courriel crcde@fd.ulaval.ca

Contexte

En juin 2017, le projet de Pacte mondial pour l’environnement a été présenté au Président français, Emmanuel Macron, qui s’est engagé à le soutenir et à le présenter à l’ONU. En mai 2018, l’ONU adopte une résolution pour aller de l’avant et crée un groupe de travail pour l’évaluer. S’il est concluant, le Pacte deviendrait le premier traité international à valeur contraignante à reconnaître les droits de l’environnement. Reste maintenant à faire connaître le projet et convaincre les États de l’adopter. 

Résumé 

Cet événement vise à présenter le Pacte mondial pour l’environnement au plus grand nombre d’acteurs de la protection de l’environnement et de la mise en œuvre du développement durable. En cours de discussion à l’ONU, ce projet de traité international rassemble pour la première fois dans un texte, à vocation universelle, les principes fondamentaux du droit de l’environnement (http://pactenvironment.org/fr).

Mais quelles sont les opportunités concrètes du Pacte mondial pour l’environnement pour les particuliers et les conséquences pour les institutions au pays? Les particuliers seront-ils ainsi mieux à même de jouer leur rôle de vigie et d’aiguillon vis-à-vis de l’État dans des domaines sensibles comme la protection de l’environnement, de la santé et de la biodiversité? Est-il trop ambitieux ou pas assez? Quels sont les principaux enjeux, voire les obstacles, à l’adhésion du Canada et de la fédération à ce pacte?

Pour répondre à ces questions, nous avons réuni des experts en droit international.


Conférenciers 

Yann Aguila, conseiller d’État, est aujourd’hui avocat au Barreau de Paris. Professeur affilié à Sciences Po Paris et enseignant à l’École de Formation du Barreau de Paris (EFB), il préside la Commission Environnement du Club des juristes. Il est secrétaire général du Groupe d’experts pour le Pacte (GEP), un réseau d’une centaine d’experts internationaux, qui est à l’origine d’un projet de Pacte mondial pour l’environnement.

Geneviève Dufour est professeure à la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke et directrice du programme de maîtrise en droit, cheminement droit international et politique internationale appliqués. Elle est présidente de la Société québécoise de droit international, membre du Barreau du Québec et codirectrice du Bureau d’assistance juridique (BAJI) de l’Université de Sherbrooke. Elle est spécialiste de droit international économique et de droit international public. Ses recherches se concentrent sur les questions relevant du droit du libre-échange ainsi que des interactions entre le commerce international, le droit de l’environnement et les droits de la personne.

Éric Théroux est sous-ministre adjoint à la lutte contre les changements climatiques au Ministère du Développement Durable, Environnement et Lutte contre les changements climatiques. Entre 2012 et 2017, il a été responsable du sous-ministériat aux politiques, affaires francophones et multilatérales au Ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur.


Organisateurs 

La conférence est organisée par la Chaire de recherche du Canada en droit de l’environnement (CRCDE) avec la collaboration du Club des juristes, du Groupe d’Experts pour le Pacte (GEP), du Bureau d’assistance juridique international (BAJI), des Hautes études internationales (HEI) et de l'Institut EDS.


*Formation continue des avocats et des notaires

Formation d’un dispensateur reconnu par le Barreau du Québec aux fins de la formation continue obligatoire pour une durée de 1,5 heure. Une attestation de participation représentant 1,5 heure de formation sera transmise aux notaires présents.

Inscription gratuite, mais obligatoire 


Pour plus d'informations

Le résumé de l’activité est disponible sur le site web de la Chaire de recherche du Canada en droit de l’environnement (CRCDE). 




Retour à la liste