Dossier spécial - Villes et communautés durables

ÉDITORIAL : En action pour l’eau et le développement durable

De nombreuses communautés autochtones au Canada vivent toujours sans accès à une eau salubre dans un pays où l’eau douce est abondante. Les inondations de ce printemps au Québec nous rappellent que nul ne peut ignorer les risques liés à l’eau. Quels sont les défis posés par l’eau aujourd’hui et demain ? Le dossier spécial met en relief l’eau et ses enjeux écologiques, hydrologiques et sociopolitiques. La section « varia » nous propose une démarche facilitant l’appropriation des Objectifs de développement durable (ODD) par les acteurs locaux.

Jérôme Cerutti et Francis Marleau Donais s’intéressent à la protection de l’eau souterraine qui représente un défi de planification. Leur recherche porte sur le développement d’un indice visant à identifier les aquifères à protéger en priorité dans la communauté métropolitaine de Québec. L’article présente la méthode d’analyse utilisée, le processus et les six critères construits dans l’élaboration de l’indice. Les auteurs soulignent que la démarche multicritère pourrait être adaptée selon les particularités de chaque région. Riadh Mestiri et Julie Nadeau appliquent la démarche intégrée conçue par l’Institut EDS pour l’atteinte des ODD. L’article explique comment cette approche de diagnostic, de mobilisation et d’idéation a permis la collaboration des participants de divers milieux et le développement de pratiques et compétences. Lors de la proposition d’un projet d’aménagement sur le coteau Sainte-Geneviève à Québec, l’expérience de l’application montre que la démarche contribue à développer une vision d’aménagement durable. 

Philippe Richard se penche sur le devenir des interactions humains-machines dans le domaine de l’hydrologie. En s’appuyant sur les prévisions hydrologiques des rivières Chaudière et Sainte-Anne émanant des deux systèmes d’interactions, l’auteur illustre les débats autour de la cohérence entre différentes sources d’information et d’expertises diversifiées. L’article se conclut par une réflexion portant sur l’émergence d’un paradoxe du changement de paradigme concernant une discontinuité technologique survenue dans un contexte où le système supervisé est absent. Charlotte Carrier-Belleau et ses collègues s’interrogent sur comment évaluer l’empreinte humaine dans un écosystème complexe. L’article montre que l’utilisation des analyses multivariables et de la cartographie a permis de mieux comprendre l’impact des pressions environnementales d’origine humaine sur les communautés marines du Saint-Laurent. Les résultats de la recherche indiquent qu’il est nécessaire de mobiliser un ensemble d’expertises et d’intégrer des données de différentes sources pour mieux appréhender la complexité d’un écosystème.

Alexandre Dumais-Dubé aborde les défis relatifs à l’approvisionnement en eau potable dans des communautés autochtones au Canada. Malgré l’intégration des savoirs traditionnels autochtones dans l’évaluation environnementale, la participation des autochtones demeure un enjeu en matière de gouvernance de l’eau. Dans une perspective géopolitique, son étude propose d’identifier les facteurs influençant l’accès à une eau de qualité et les conditions favorables aux pratiques de gestion plus inclusives dans la gestion de l’eau par bassin versant. William Corbin traite des droits de la nature. L’article illustre la reconnaissance par la Nouvelle-Zélande de la qualité de sujet de droit à la rivière Whanganui dans d’un processus de réconciliation avec le peuple maori. Cette rivière est reconnue comme une entité vivante en inscrivant le savoir autochtone dans le cadre de la Loi. L’auteur croit que le Canada pourrait s’inspirer de l’exemple néo-zélandais en matière de législation sur la protection de la nature.

Les auteurs ont proposé des solutions aux enjeux liés aux ODD 6 et 17 (1). La recherche de solutions ne relève pas seulement des spécialistes. Pour relever les défis que posent des enjeux complexes, les solutions sont à la portée de chacun d’entre nous. Cela implique d’agir au niveau local tout en tenant compte du caractère mondial de ces enjeux. Espérons que ce numéro permettra de s’informer sur les défis et d’inciter à se remettre en question afin de poser des actions au quotidien. 


Référence :

(1) ODD 6 : Garantir l’accès de tous à des services d’alimentation en eau et d’assainissement gérés de façon durable ; ODD 17 : Renforcer les moyens de mettre en œuvre le Partenariat mondial pour le développement et le revitaliser. Nations unies, s.d. Objectifs de développement durable [en ligne]. Nations unies. www.un.org/sustainabledevelopment/fr/objectifs-de-developpement-durable/ [consulté le 28 août 2019].


Dans ce numéro








Partenaires de ce numéro